• Information masques / Coronavirus

    7 avril 2020

    À vos masques ! / Coronavirus

    Masques FFP2, maques faits maison, masques de zorro… point général sur les masques, le discours des autorités françaises et leur utilisation. Pendant les premières semaines de confinement, l’Etat n’a pas rendu le masque obligatoire pour les Français, dédiant les masques FFP2 ou chirurgicaux aux personnels soignants. Après 3 semaines de confinement, l’Etat préconise désormais le masque pour tous et encourage les habitants à en porter un lors de leurs sorties. Un encouragement qui pourrait devenir obligatoire dans les prochains jours pendant et après le confinement. L’Etat a notamment annoncé la fabrication de masques alternatifs (non destinés au personnels soignants). Attention, le masque est un complément des gestes barrières, il ne les remplace pas !

     

    QUE DIT L’Agence Régionale de Santé (ARS) ?

    À ce jour, les tutos en ligne pour « faire son masque » se mutliplient. L’Agence régionale de santé (ARS) est claire sur ce qui est utile ou non :

    • Les professionnels de santé (en première ligne) doivent s’équiper uniquement avec des masques chirurgicaux ou FFP2, offrant une protection très importante aux individus
    • Les masques fait maison sont déconseillés pour les personnes malades ou présentant des symptômes. Seules les personnes asymptomatiques (c’est-à-dire ne présentant aucun symptôme) peuvent les utiliser avec quelques précautions. L’ARS ne reconnaît pour l’instant qu’un modèle de masque à faire soi-même, celui du CHMS de Chambéry.

     

    QUELS MASQUES POUR QUI ?

    On distingue 3 types de masques :

    • Le masque FFP2 : il s’agit d’un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Son objectif est de protéger le porteur contre les gouttelettes et particules en suspension dans l’air. Son port est contraignant mais il filtre au 94% des aérosols. Il est destiné aux professionnels de santé.
    • Le masque chirurgical : il s’agit d’un dispositif médical (norme NF EN 14638). Son objectif est d’éviter la projection de gouttelettes vers autrui mais il ne protège pas contre les petites particules en suspension dans l’air. Il est destiné en priorité aux professionnels de santé.
    • Le masque barrière / alternatif / fait maison : il s’agit du masque en tissu SMS ; il est moins performant et est destiné à un public plus large, qui a peu de contacts avec autrui. Pour le cadre professionnel, le Gouvernement le divise en 2 catégories :
      1. Le masque individuel pour les professionnels en contact avec le public (gendarmes, policiers, hôtes de caisses, etc.)
      2. Le masque de protection à visée collective pour protéger tout le groupe (pour les personnes qui côtoient peu de public)

     


    Le tissu SMS étant très difficile à trouver, les masques à fabriquer chez soi sont souvent réalisés avec des tissus de moindre épaisseur. La protection offerte est donc moindre. Ces masques sont donc des masques “anti-postillons” et complètent les gestes barrières.


    QUELLE UTILISATION ?

    Le masque doit être positionné sur le bas du visage et recouvrir le nez et la bouche. Les élastiques s’attachent derrières les oreilles. Règles pour les particuliers, notamment dans les cas de masque simple ou fait maison : masque non réutilisable à porter une seule fois pendant 4 heures maximum. Jeter le masque avec précaution en l’enfermant dans un sachet pour éviter toute contamination. En cas de masque en tissu, le passer à la machine à laver après chaque utilisation (60°).

     

    FAIRE SON MASQUE

     

    DONNER DES MASQUES

    Si vous êtes une entreprises, avez des masques ou du matériel médical et souhaitez les mettre à disposition, c’est ici : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/covid-19-appel-solidarite-masques-et-materiel-de-protection-medical

  • Action termites France

    12 février 2020

    Action termites France

    Le 13 février 2020, Action Termites France réalisera une campagne d’information gratuite concernant les problèmes parasitaires. Ils proposent une étude gratuite des charpentes et des abords des maisons en contactant les propriétaires par téléphone et en leur notifiant que c’est une démarche indépendante de la Mairie ou de l’état.

    Les véhicules sont floqués de l’enseigne ACTION TERMITES FRANCE pour ne pas créer d’ambiguïté sur la transparence de la démarche et l’entreprise note les noms et plaques d’immatriculation des techniciens intervenants sur la commune.

    Les techniciens

    Aurélien Alazard                        EN-717-TC
    Wilfried Fuentes                         DN-341-NQ
    David Brechand                          FB-516-BL
    Benjamin Goasguen                    FA-750-LW
    Gabriel Rousset                          DR-176-LW

  • Règlementation / usages de l’eau

    18 septembre 2019

    Règlementation / usages de l’eau

    Suite à l’arrêté préfectoral réglementant temporaire l’écoulement, les prélèvements et les usages de l’eau dans le département de la Gironde :

    > tous les prélèvements à usage d’irrigation agricole sont interdits sur les axes Dordogne aval (bassin versant limité à l’aval par la confluence des rivières Dordogne et Isle sur le commune de Libourne) 1 jour par semaine, soit le dimanche.

    > réglementation du 30 août au 31 octobre 2019

  • Sécurité routière pendant les vendanges

    4 septembre 2019

    Sécurité routière pendant les vendanges

    Chaque année, la période des vendanges entraîne une augmentation du risque d’accidents sur la route : les tracteurs sont occupent les routes, les automobilistes sont ralentis, etc.

    Nous vous recommandons d’être encore plus vigilants sur les routes pendant cette période. En accord avec la Préfecture de la Gironde (mission sécurité routière) et la MSA, Castillon-la-Bataille affichera prochainement une banderole au coeur de la ville afin d’inciter les automobilistes à être prudents.

  • Canicule : faites attention !

    24 juin 2019

    Canicule : faites attention !

    Le Plan Canicule est mis en place du 1er juin au 31 août de chaque année. Il est destiné à prévenir et à lutter contre les conséquences sanitaires d’une canicule.

    Quels réflexes adopter ? 

    • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif
    • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour
    • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool
    • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais
    • Evitez les efforts physiques
    • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais)
    • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.


    EN CAS DE PROBLEME

    > des bouteilles d’eau sont prévues à la mairie, à la médiathèque et dans les écoles


    INFORMATION

    > carte des vigilances météo : http://vigilance.meteofrance.com/
    > numéro d’information : 08 00 06 66 66

    Tous les bons gestes dans le depliant canicule 2019

  • VIGILANCE METEO

    28 août 2018

    METEO : ALERTE ORANGE / orages

    Toutes les communes du département sont concernées par l’alerte météorologique orange de ce mardi 28 août 2018. L’alerte est valable du 28 août, 18h, au 29 août, 00h.

    De forts orages sont attendus sur le territoire en fin d’après-midi. Ils s’accompagneront de fortes rafales de vents (100 à 120km/h), de chutes de grêle et d’importants cumuls de pluie.


    Conseils
    /

    > mettez à l’abri les objets sensibles au vent
    > ne vous abritez pas sous les arbres
    > évitez les promenades en forêt
    > évitez d’utiliser les appareils électriques
    > signalez les départs de feux de forêt

  • Sécurité et tranquillité publique : le reportage

    21 juin 2018
  • Surveiller le moustique tigre

    4 mai 2018

    Surveiller le moustique tigre

    Le moustique tigre est présent dans le Département de la Gironde. Pouvant être vecteur de virus, il est à l’origine du classement de la Gironde au niveau 1 du plan national anti-dissémination des virus du chikungunya, de la dengue et du zika. La surveillance est donc renforcée du 1er mai au 30 novembre 2018.

    Pour éviter les risques d’épidémie, quelques gestes simples sont à adopter :

    COUPER L’EAU /
    Chaque femelle pond environ 200 oeufs qui deviennent des larves au contact de l’eau. Eliminer les endroits ou l’eau peut stagner (coupelle de pot de fleurs, pneu usagé, etc.). Entretenir les sépultures dans les cimetières. Couvrir les réservoirs d’eau (voile ou simple tissu).


    EVITER LES PIQÛRES
    /
    Appliquer sur la peau des produits anti*moustiques, surtout en journée. Porter des vêtements couvrants et amples.


    AIDER À SURVEILLER
    /
    Savoir reconnaître le moustique tigre :
    > il a deux ailes, une longue paire d’antennes longues et une trompe dans le prolongement de la tête
    > il a des rayures noires et blanches (pas de jaune) sur le corps et les pattes
    > il est très petit (env. 5mm)
    > il pique le jour et sa piqûre est douloureuse


    SIGNALER SA PRÉSENCE
    /
    Si vous pensez avoir vu un moustique tigre, vous pouvez le signaler sur le portail www.signalement-moustique.fr ou sur l’application mobile iMoustique© développée par l’EID Atlantique (disponible sur l’AppStore et sur Google play).
    Plus d’informations sur www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr et www.signalement-moustique.fr

     

  • Formation sauveteur, secouriste de travail

    4 mai 2018

    Formation sauveteur, secouriste de travail

    La formation sauveteur, secouriste de travail est ouverte à tous. Elle est proposée par l’organisme ALTER EGO.

    Objectifs :
    > acquérir les gestes de sauveteur, secouriste du travail
    > être capable d’intervenir immédiatement et efficacement sur un lieu de travail
    > repérer son rôle en matière de prévention des risques professionnels dans son environnement de travail

    Dates de formation /
    28 et 29 mai
    Castillon-la-Bataille

    Tarifs : 171,20€ par personne (prise en charge possible)
    Contact : Florence Barbere : 06 48 55 71 32 / 05 57 74 80 33 / florence@alterego-conseil.org

    Télécharger la fiche récapitulative (informations + programme) : SST-AFFICHE-FO-INITIALE-castillon

  • Jacques Breillat face à Mélodie FM

    4 mai 2018

    Gendarmes, chômage, fête du jeu et aire de baignade : l’interview

    Cette semaine, Jacques Breillat, Maire de Castillon-la-Bataille, était interrogé par Mélodie FM, la radio présente sur le territoire. Daniel Bausse, son présentateur, invitait l’élu à développer plusieurs sujets importants :

    > la situation de Castillon-la-Bataille et des gendarmes mobiles
    > l’évolution du chômage à Castillon-la-Bataille
    > l’arrivée de la fête du jeu en mai 2018 : à quoi tu joues ?
    > l’annonce de l’aire de baignade, en projet

    Pour écouter les interviews, ça se passe ici :

    GENDARMES MOBILES /

    CHÔMAGE /

    À QUOI TU JOUES ? / AIRE DE BAIGNADE