• Confinement – coronavirus

    2 novembre 2020
  • Le « Nez » de GRDF

    28 octobre 2020
  • Du tri dans nos poubelles

    28 octobre 2020

    En juin 2020, l’USTOM a lancé une étude afin de déterminer la quantité de biodéchets (restes alimentaires et déchets verts) qui pourraient être revalorisés sur le territoire.

    C’est dans ce cadre qu’en octobre, des recherches minutieuses ont été faites dans nos ordures ménagères. Un regard à la loupe de nos déchets est posé !

    Nos poubelles d’ordures ménagères disséquées

    Tels des archéologues, une équipe spécialisée dans la caractérisation des déchets a œuvré pour déterminer ce que l’on trouve dans nos poubelles : des plaquettes de médicaments, des bouteilles en verre, de la viande encore sous emballage, des vêtements, des boites de conserve…

    Seul des déchets ultimes doivent être présents dans le bac d’ordures ménagères, c’est-à-dire ceux qui ne peuvent plus être réutilisés ni revalorisés. Il faut savoir que tout ce qui est jeté dans cette poubelle est ensuite enterré dans un centre d’enfouissement agréé.

    Ces erreurs de tri coûtent cher, chaque tonne enfouie fait l’objet d’une taxe spécifique (TGAP) appelée à augmenter drastiquement dans les années à venir.

    C’est pourquoi il est important de trier afin que chaque matière puisse être recyclée. Beaucoup de moyens existent et notamment, les nouvelles consignes pour le tri des emballages.

    Le tri se simplifie dans nos bacs jaunes

    Depuis mars 2020, pour les habitants collectés par l’USTOM, tous les emballages ménagers sont à mettre dans la poubelle de tri. Fini le casse-tête pour trouver l’information sur l’emballage et les débats sur les différents plastiques.

    Maintenant, le tri c’est facile : si c’est un emballage, on le met dans le bac de recyclage !

    Tous les textiles ont aussi le droit au recyclage

    Qu’ils soient trop petits, plus à notre goût, troués, déchirés, à mémé, chaussette esseulée… tous les textiles méritent une deuxième vie. Plusieurs solutions sont à disposition :

    La Recyclerie à Pessac sur Dordogne permet aux vêtements en bon état de trouver un nouveau propriétaire et les 6 déchèteries de l’USTOM sont équipées de bornes « Le Relais ». Les vêtements doivent être déposés propres, secs et dans une poche. Des bornes « Le Relais » sont également présentes à Castillon-la-Bataille (gare et champ de foire).

    Toute l’équipe de l’USTOM reste à votre écoute du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00

    Par téléphone 05 57 84 00 20
    Par mail à contact@ustom.fr pour les questions générales et  ri@ustom.fr pour les questions de facture et dotation de bac.

  • Vigilance orange

    11 septembre 2020

    Vigilance du 12 au 15 septembre 2020.

  • Rentrée scolaire 2020

    31 août 2020

    La rentrée scolaire est prévue le mardi 1er septembre 2020, à l’école maternelle et à l’école élémentaire. La commune et les directeurs d’établissement ont organisé la rentrée en fonction du protocole sanitaire envoyé par le Ministère de l’Education nationale.

    ECOLE MATERNELLE

    Accueil des enfants en classe entière sauf les petites sections les premiers jours.
    Port du masque par tous les adultes et respect des gestes barrières.
    Le jour de la rentrée, le portail sera ouvert de 8h30 à 9h30 : arrivée libre sur ce créneau. Un seul parent pourra accompagner son enfant et devra porter un masque.
    Seuls les parents de toute petite section et petite section pourront rester un moment en classe avec leur enfant.
    Les doudous sont autorisés.

    Documents :


    ECOLE ELEMENTAIRE

    Pas d’accueil des familles dans la cours de l’école.
    Seuls les parents des CP pourront accompagner leur enfant en classe, de 8h30 à 9h30.

    Rentrée

    Cantine
    Pour éviter le brassage des élèves deux services auront lieu et les enfants mangeront avec leurs camarades de classe.

    Masques
    Tous les adultes de l’école porteront des masques. Seuls les enfants malades en porteront (demander l’avis d’un médecin).

    Inscriptions cantine et garderie
    Les dossiers d’inscription seront donnés à vos enfants mardi 1er septembre. Des permanences d’inscriptions auront lieu devant l’école jeudi 3, lundi 7 et jeudi 10 septembre, de 16h à 18h, avec Simon David, agent municipal.

    Documents :

  • Masque obligatoire en centre-ville

    24 août 2020

    Afin de lutter efficacement contre le Coronavirus, le masque est désormais obligatoire dans certaines zones du centre-ville.

  • Rentrée du collège

    14 mai 2020

    Rentrée du collège

    Ce lundi 18 mai 2020, c’est au tour des élèves du collège Aliénor d’Aquitaine de faire leur seconde rentrée de l’année. En premier lieu, les 6e et 5e volontaires. En amont, les parents ont été informés par la directrice, Josiane Peyssonnerie, des nouvelles règles mises en place au sein de l’établissement et validées par le conseil d’administration. Ces mesures sont en corrélation avec le protocole national sorti par le Gouvernement.

    Fichier à télécharger : ici

  • Information masques / Coronavirus

    6 mai 2020

    65 mai 2020

    Distribution de masques pour les Castillonnais

    Tous les habitants recevrons ce courrier dans leur boîte aux lettres.

    7 avril 2020

    À vos masques ! / Coronavirus

    Masques FFP2, maques faits maison, masques de zorro… point général sur les masques, le discours des autorités françaises et leur utilisation. Pendant les premières semaines de confinement, l’Etat n’a pas rendu le masque obligatoire pour les Français, dédiant les masques FFP2 ou chirurgicaux aux personnels soignants. Après 3 semaines de confinement, l’Etat préconise désormais le masque pour tous et encourage les habitants à en porter un lors de leurs sorties. Un encouragement qui pourrait devenir obligatoire dans les prochains jours pendant et après le confinement. L’Etat a notamment annoncé la fabrication de masques alternatifs (non destinés au personnels soignants). Attention, le masque est un complément des gestes barrières, il ne les remplace pas !

     

    QUE DIT L’Agence Régionale de Santé (ARS) ?

    À ce jour, les tutos en ligne pour « faire son masque » se mutliplient. L’Agence régionale de santé (ARS) est claire sur ce qui est utile ou non :

    • Les professionnels de santé (en première ligne) doivent s’équiper uniquement avec des masques chirurgicaux ou FFP2, offrant une protection très importante aux individus
    • Les masques fait maison sont déconseillés pour les personnes malades ou présentant des symptômes. Seules les personnes asymptomatiques (c’est-à-dire ne présentant aucun symptôme) peuvent les utiliser avec quelques précautions. L’ARS ne reconnaît pour l’instant qu’un modèle de masque à faire soi-même, celui du CHMS de Chambéry.

     

    QUELS MASQUES POUR QUI ?

    On distingue 3 types de masques :

    • Le masque FFP2 : il s’agit d’un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Son objectif est de protéger le porteur contre les gouttelettes et particules en suspension dans l’air. Son port est contraignant mais il filtre au 94% des aérosols. Il est destiné aux professionnels de santé.
    • Le masque chirurgical : il s’agit d’un dispositif médical (norme NF EN 14638). Son objectif est d’éviter la projection de gouttelettes vers autrui mais il ne protège pas contre les petites particules en suspension dans l’air. Il est destiné en priorité aux professionnels de santé.
    • Le masque barrière / alternatif / fait maison : il s’agit du masque en tissu SMS ; il est moins performant et est destiné à un public plus large, qui a peu de contacts avec autrui. Pour le cadre professionnel, le Gouvernement le divise en 2 catégories :
      1. Le masque individuel pour les professionnels en contact avec le public (gendarmes, policiers, hôtes de caisses, etc.)
      2. Le masque de protection à visée collective pour protéger tout le groupe (pour les personnes qui côtoient peu de public)

     


    Le tissu SMS étant très difficile à trouver, les masques à fabriquer chez soi sont souvent réalisés avec des tissus de moindre épaisseur. La protection offerte est donc moindre. Ces masques sont donc des masques « anti-postillons » et complètent les gestes barrières.


    QUELLE UTILISATION ?

    Le masque doit être positionné sur le bas du visage et recouvrir le nez et la bouche. Les élastiques s’attachent derrières les oreilles. Règles pour les particuliers, notamment dans les cas de masque simple ou fait maison : masque non réutilisable à porter une seule fois pendant 4 heures maximum. Jeter le masque avec précaution en l’enfermant dans un sachet pour éviter toute contamination. En cas de masque en tissu, le passer à la machine à laver après chaque utilisation (60°).

     

    FAIRE SON MASQUE

     

    DONNER DES MASQUES

    Si vous êtes une entreprises, avez des masques ou du matériel médical et souhaitez les mettre à disposition, c’est ici : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/covid-19-appel-solidarite-masques-et-materiel-de-protection-medical

  • Action termites France

    12 février 2020

    Action termites France

    Le 13 février 2020, Action Termites France réalisera une campagne d’information gratuite concernant les problèmes parasitaires. Ils proposent une étude gratuite des charpentes et des abords des maisons en contactant les propriétaires par téléphone et en leur notifiant que c’est une démarche indépendante de la Mairie ou de l’état.

    Les véhicules sont floqués de l’enseigne ACTION TERMITES FRANCE pour ne pas créer d’ambiguïté sur la transparence de la démarche et l’entreprise note les noms et plaques d’immatriculation des techniciens intervenants sur la commune.

    Les techniciens

    Aurélien Alazard                        EN-717-TC
    Wilfried Fuentes                         DN-341-NQ
    David Brechand                          FB-516-BL
    Benjamin Goasguen                    FA-750-LW
    Gabriel Rousset                          DR-176-LW

  • Règlementation / usages de l’eau

    18 septembre 2019

    Règlementation / usages de l’eau

    Suite à l’arrêté préfectoral réglementant temporaire l’écoulement, les prélèvements et les usages de l’eau dans le département de la Gironde :

    > tous les prélèvements à usage d’irrigation agricole sont interdits sur les axes Dordogne aval (bassin versant limité à l’aval par la confluence des rivières Dordogne et Isle sur le commune de Libourne) 1 jour par semaine, soit le dimanche.

    > réglementation du 30 août au 31 octobre 2019