• Prévention : risque d’intoxication au monoxyde de carbone

    26 novembre 2021

    Campagne 2021/2022 de prévention et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

    Comme chaque année. le ministère de l’Intérieur et le ministère des Solidarités et de la Santé reconduisent la campagne de prévention et d’information sur les risques d’intoxication au monoxyde de carbone.

    En période hivernale. les risques d’intoxication au monoxyde de carbone (CO) augmentent, en lien avec l’utilisation des appareils de chauffage. Chaque année. environ 1 300 épisodes d’intoxications au CO survenus par accident et impliquant près de 3 000 personnes sont déclarés aux autorités sanitaires. La prise en charge des personnes intoxiquées doit intervenir rapidement, dès les premiers symptômes et peut nécessiter une hospitalisation.

    Les appareils utilisant des combustibles (gaz naturel, bois. charbon. fuel, butane, propane, essence ou pétrole) pour la production de chaleur ou de lumière sont tous susceptibles, si les conditions de leur fonctionnement ne sont pas idéales, de produire du monoxyde de carbone. Il est donc important de rappeler les bons gestes afin de limiter les risques :

    • faire systématiquement vérifier et entretenir par un professionnel les installations de chauffage, de production d’eau chaude et les produits de fumée ;
    • aérer au moins 10 minutes par jour le logement, même s’il fait froid ;
    • maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne pas obstruer les entrées et sorties d’air ;
    • respecter systématiquement les consignes d’utilisation des appareils à combustion indiquées par le fabricant

    Les symptômes (maux de tête, fatigue, nausées) apparaissent plus ou moins rapidement et peuvent toucher plusieurs personnes au sein d’un même foyer. Une intoxication importante peut conduire au coma et à la mort, parfois en quelques minutes. Il faut donc agir très vite. En cas de suspicion d’intoxication :

    • il faut
      • aérer immédiatement
      • arrêter si possible les appareils à combustion
      • évacuer les locaux
      • appeler les secours en composant le 15, le 18 ou le 112 (114 pour les personnes malentendantes).

    Plus de renseignements sur le site : https://www.santeoubliquefrance.fr

  • Vigilance cambiolages

    25 octobre 2021

    Des cambriolages ont récemment eu lieu dans le Castillonnais. La Gendarmerie recommande la prudence.

  • Lutter contre le moustique tigre

    3 août 2021

    Le moustique tigre est désormais actif sdans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine (hormis la Creuse). D’origine tropicale, ce moustique est appelé « moustique tigre » en raison des zébrures qui parcourent sont corps effilé. Il est de petite taille, environ 5mm. Dans notre région, il peut transmettre des maladies telles que la dengue, le chikungunya et le zika. À court terme, il est une source importante de nuisances.

    Il est essentiel de lutter contre le moustique tigre et de lutter contre son implantation en Nouvelle-Aquitaine.

  • Pass sanitaire

    20 juillet 2021

    Le pass sanitaire entre en vigueur. Retrouvez le décret d’application du 19 juillet 2021 qui l’explicite :

  • Covid-19 / vaccins 2021

    19 juillet 2021

  • Soutenir les personnes fragiles

    30 juin 2021

    Le Centre Communal d’Action Sociale de Castillon-la-Bataille soutient les personnes les plus vulnérables. Chaque été dans le cadre du plan canicule, la ville active un dispositif spécifique : chaque personne inscrite sur le registre nominatif des personnes vulnérables est appelée par les agents du CCAS une fois par semaine. Il s’agit d’un appel régulier pour prendre des nouvelles, faire la conversation et vérifier que personne ne manque de rien. Les des fortes chaleurs, ces appels permettent de rappeler les bons gestes et les bonnes pratiques pour passer ces épisodes délicats.

    Un recensement volontaire

    Le dispositif oblige de manière légale toutes les collectivités à constituer et tenir à jour un registre nominatif des personnes vulnérables ou isolées vivant à domicile. Il est réalisé et tenu par le CCAS. L’adhésion à ce dispositif n’est pas obligatoire et relève d’une démarche volontaire et solidaire. À Castillon-la-Bataille, près d’un tiers des habitants a plus de 65 ans et se trouve directement concerné par les mesures du dispositif. Pendant le confinement, le CCAS et les élus de la ville, en coordination avec Josiane Roche, adjointe au maire en charge des solidarités, ont utilisé ce fichier pour rester en contact avec les habitants isolés ou fragiles.

    Une double fonction

    Le fichier a une double fonction. En plus d’avoir un contact régulier avec les agents du CCAS, les personnes inscrites sont prioritaires en cas de déclenchement d’un plan d’urgence sur la commune. Par la suite, elles sont également prioritaires en cas d’éventuelles aides.

    Comment s’inscrire ?

    Les inscriptions sont possibles de plusieurs manières auprès de Béatrice Locatelli et Corinne Manès. Il est également possible de les contacter pour signaler une personne isolée :

    – par téléphone au CCAS : 05 64 10 12 91 / 06 43 97 55 01
    – par mail : ccas@castillonlabataille.fr

  • Le #MinibusAVC sur le marchés de Castillon-la-Bataille

    18 juin 2021

    Lundi 21/06  le #MinibusAVC est sur le marché de Castillon-la-Bataille  de 8h à 13h :

    informer, prévenir sur les facteurs de risque, les symptômes, l’urgence à appeler le 15,
    contrôles de la tension artérielle (l’hypertension est retrouvée dans 80% des cas d’AVC),
    détections de l’arythmie cardiaque (responsable d’1 AVC /5) avec le bâton MyDiagnostic©, qui réalise un électrocardiogramme.

    Chaque année, 4 300 Girondins sont victimes d’Accidents Vasculaires Cérébraux ; 430 en décèdent. Les AVC peuvent être évités !

    AVC tous concernés est une association de prévention des AVC, qui réunit des victimes d’AVC ou d’aidants, et qui ont choisi de s’engager bénévolement pour mener à bien des actions de prévention. Il faut continuer à agir pour que le plus grand monde connaisse les facteurs de risque et les symptômes d’un AVC

    D’ailleurs, l’Observation Régional de la Santé, dans son dernier rapport, précise que « 40% de la population s’estime mal informés, principalement dans les petites communes et en zone rurale » 

    En collaboration avec l’Agence Régionale de Santé Nouvelle-Aquitaine  : le #MinibusAVC (photo jointe) va sur les marchés sur des missions de prévention.

  • Doses de vaccin

    11 juin 2021

    Le centre de vaccination mis en place par la Communauté de Communes Castillon-Pujols avec la ville de Castillon-la-Bataille fonctionne depuis le mois d’avril. Les vaccins sont administrés sur réservation via la plateforme Doctolib.

    Cependant, des doses de vaccins sont désormais disponibles le soir, à partir de 16h30. Elles seront administrées aux personnes se présentant spontanément au gymnase à partir de 16h30.

  • Conseils covid

    11 mai 2021

    Dans le cadre de la stratégie « tester, alerter, protéger » mise en place pour lutter contre l’épidémie de Covid-19, la ministère des Solidarités et de la Santé a développé un site internet : https://mesconseilscovid.sante.gouv.fr/#introduction

    Il a pour objectif d’informer les citoyens et de les aider sur comment agir au quotidien en fonction de l’évolution de l’épidémie et des règles sanitaires.

  • Vigilance orange – feux de forêt

    22 avril 2021

    Dans le cadre définit par le règlement interdépartemental de protection de la forêt contre l’incendie du 20 avril 2016, la Préfète de Gironde a décidé d’élever la vigilance « risque feux de forêt » au niveau orange (niveau 3/5) pour le département de la Gironde :

    les 24 et 25 avril 2021

    Mesures applicables dans les espaces exposés des communes à dominante forestière :

    • la circulation et le stationnement des véhicules à moteur sont interdits entre 14h et 22h sur les pistes forestières, chemins ruraux, chemins d’exploitation et pistes cyclables sauf pour les personnes listées à l’article 33 du règlement ;
    • les activités d’exploitation forestière, de travaux sylvicoles, de génie civil, de service, de carbonisation et de sciage sont suspendues entre 14h et 22h (article 39 du règlement);
    • les activités ludiques et sportives sont interdites entre 14h et 22h à l’exception de celles exercées en base de loisirs et en périmètres de plans plages (article 42 du règlement).

    Par ailleurs, il est rappelé qu’il est interdit à l’intérieur des bois, forêts et landes et ce, jusqu’à une distance de 200 m :

    • d’utiliser du feu, de fumer
    • de jeter tout débris incandescent
    • de procéder à des incinérations de déchets verts et de brûlage dirigés, de pratiquer le camping isolé et le bivouac
    • de tirer des feux d’artifice publics ou privés

    Ces interdictions doivent être respectées avec la plus grande rigueur.

    Des informations sur le niveau de vigilance et les mesures applicables sont disponibles sur le répondeur de la Préfecture de la Gironde au 05.56.90.65.98 (ces informations sont actualisées quotidiennement), et sur le site internet de la Préfecture.