• Information masques / Coronavirus

    6 mai 2020

    65 mai 2020

    Distribution de masques pour les Castillonnais

    Tous les habitants recevrons ce courrier dans leur boîte aux lettres.

    7 avril 2020

    À vos masques ! / Coronavirus

    Masques FFP2, maques faits maison, masques de zorro… point général sur les masques, le discours des autorités françaises et leur utilisation. Pendant les premières semaines de confinement, l’Etat n’a pas rendu le masque obligatoire pour les Français, dédiant les masques FFP2 ou chirurgicaux aux personnels soignants. Après 3 semaines de confinement, l’Etat préconise désormais le masque pour tous et encourage les habitants à en porter un lors de leurs sorties. Un encouragement qui pourrait devenir obligatoire dans les prochains jours pendant et après le confinement. L’Etat a notamment annoncé la fabrication de masques alternatifs (non destinés au personnels soignants). Attention, le masque est un complément des gestes barrières, il ne les remplace pas !

     

    QUE DIT L’Agence Régionale de Santé (ARS) ?

    À ce jour, les tutos en ligne pour « faire son masque » se mutliplient. L’Agence régionale de santé (ARS) est claire sur ce qui est utile ou non :

    • Les professionnels de santé (en première ligne) doivent s’équiper uniquement avec des masques chirurgicaux ou FFP2, offrant une protection très importante aux individus
    • Les masques fait maison sont déconseillés pour les personnes malades ou présentant des symptômes. Seules les personnes asymptomatiques (c’est-à-dire ne présentant aucun symptôme) peuvent les utiliser avec quelques précautions. L’ARS ne reconnaît pour l’instant qu’un modèle de masque à faire soi-même, celui du CHMS de Chambéry.

     

    QUELS MASQUES POUR QUI ?

    On distingue 3 types de masques :

    • Le masque FFP2 : il s’agit d’un appareil de protection respiratoire (norme NF EN 149). Son objectif est de protéger le porteur contre les gouttelettes et particules en suspension dans l’air. Son port est contraignant mais il filtre au 94% des aérosols. Il est destiné aux professionnels de santé.
    • Le masque chirurgical : il s’agit d’un dispositif médical (norme NF EN 14638). Son objectif est d’éviter la projection de gouttelettes vers autrui mais il ne protège pas contre les petites particules en suspension dans l’air. Il est destiné en priorité aux professionnels de santé.
    • Le masque barrière / alternatif / fait maison : il s’agit du masque en tissu SMS ; il est moins performant et est destiné à un public plus large, qui a peu de contacts avec autrui. Pour le cadre professionnel, le Gouvernement le divise en 2 catégories :
      1. Le masque individuel pour les professionnels en contact avec le public (gendarmes, policiers, hôtes de caisses, etc.)
      2. Le masque de protection à visée collective pour protéger tout le groupe (pour les personnes qui côtoient peu de public)

     


    Le tissu SMS étant très difficile à trouver, les masques à fabriquer chez soi sont souvent réalisés avec des tissus de moindre épaisseur. La protection offerte est donc moindre. Ces masques sont donc des masques “anti-postillons” et complètent les gestes barrières.


    QUELLE UTILISATION ?

    Le masque doit être positionné sur le bas du visage et recouvrir le nez et la bouche. Les élastiques s’attachent derrières les oreilles. Règles pour les particuliers, notamment dans les cas de masque simple ou fait maison : masque non réutilisable à porter une seule fois pendant 4 heures maximum. Jeter le masque avec précaution en l’enfermant dans un sachet pour éviter toute contamination. En cas de masque en tissu, le passer à la machine à laver après chaque utilisation (60°).

     

    FAIRE SON MASQUE

     

    DONNER DES MASQUES

    Si vous êtes une entreprises, avez des masques ou du matériel médical et souhaitez les mettre à disposition, c’est ici : https://www.nouvelle-aquitaine.ars.sante.fr/covid-19-appel-solidarite-masques-et-materiel-de-protection-medical

  • Colis de noël

    7 novembre 2017

    Castillon-la-Bataille solidaire : distribution de colis de noël aux personnes en grande nécessité

    Chaque année en octobre, le Centre Communal d’Action Sociale de la ville organise une distribution de colis de noël.

     


    Conditions d’éligibilité

    L’opération s’adresse aux personnes de plus de 65 ans en grande nécessité domiciliées sur la commune. Les personnes dont les ressources n’excèdent pas le plafond de l’ASPA (allocation de solidarité aux personnes âgées), qui s’élève à 803.00€ mensuel pour une personne seule et de 1 247.00€ mensuel pour un couple, pourront bénéficier de ce colis.

    Renseignements

    Les personnes concernées peuvent prendre contact avec le CCAS avant le 1er décembre 2017. Il leur faudra se munir des justificatifs de ressources de 3 derniers mois et de l’avis fiscal 2017 sur les revenus 2016.

    Le CCAS est à disposition pour tout renseignement complémentaire au 05 57 40 42 31 (Corinne Manès) de 8h45 à 12h30 et de 13h15 à 17h (sauf le vendredi, fermeture à 16h).